Accueil du site
Accueil / LES JARDINS / Résidence d'été / Cyrille André
Votre barre d'outils Diminuer la taille de la police (petite).Augmenter la taille de la police (grande).Augmenter les contrastes en inversant les couleurs.La mise en forme courante correspond à celle par défaut. Pour imprimer le document, utilisez les fonctionnalités de votre navigateur. Envoyer à un ami

Les jardins

Résidence d'été / Cyrille André

L'exposition

L’exposition des sculptures de Cyrille André trouve son titre dans leur passage de l’atelier clos à l’espace ouvert des jardins du musée Hébert, dans un cadre à leur mesure. Cette migration estivale pourrait être considérée comme une « mise au vert ».

L'artiste s’inscrit dans les préoccupations qui marquent le temps présent, où nombre de créateurs s’interrogent sur la société de consommation et sur l’avenir de la planète. Après avoir travaillé sur les formes animales, l’artiste a abordé les figures humaines, associant parfois les deux. Celles-ci, traitées en ronde-bosse, sont dénuées de l’affèterie du réalisme académique. Les oeuvres monumentales, asexuées, où les visages sont à peine esquissés, offrent au regard leur masse anonyme ; elles affirment chez l’artiste la volonté de leur donner une dimension universelle et une humanité qui effacent les identités. Elles ont été conçues hors de proportion pour créer une distance avec la norme humaine et leur donner ainsi une portée plus large. En quelque sorte, Cyrille André inverse les rapports : ce n’est plus le spectateur qui regarde la sculpture et tourne autour, mais celle-ci qui l’observe de haut.

Du 20 juin au 6 octobre 2008

La publication

Toutes les publications | RSS
Vignette Résidence d'été - Cyrille André

Résidence d'été - Cyrille André

collectif sous la direction de Laurence Huault-Nesme

Lire la suite

| | |