Accueil du site
Accueil / LES COLLECTIONS / Les photographies de Gabrielle Hébert
Votre barre d'outils Diminuer la taille de la police (petite).Augmenter la taille de la police (grande).Augmenter les contrastes en inversant les couleurs.La mise en forme courante correspond à celle par défaut. Pour imprimer le document, utilisez les fonctionnalités de votre navigateur. Envoyer à un ami

LES COLLECTIONS

Les photographies de Gabrielle Hébert

Les débuts de la photographie et Gabrielle Hébert

Née en France en 1839, l'année où Ernest Hébert obtient le Grand prix de Rome de peinture historique, la photographie a toujours fait partie de la vie de l'artiste. Des premiers daguerréotypes, dont un portrait d'Hébert jeune homme, aux instantanés Kodak de la fin du siècle, le fonds du musée, avec près de 5 000 phototypes, suit l'évolution de la photographie au XIXe siècle.

Sa femme, Gabrielle Hébert, passionnée de photographie instantanée, a laissé quant à elle près de mille six cents clichés, couvrant la période de 1888 à 1896, qui constituent un témoignage inestimable des débuts de la photographie amateur. Au-delà de leur caractère documentaire, ces images révèlent le talent, méconnu jusqu'à présent, de leur auteur qui s'inscrit en filigrane dans la carrière de son mari et vient compléter ses collections qui font l'admiration de tous.

Sans doute initiée par le photographe amateur italien Giuseppe Primoli, elle a réalisé dès 1888 (sous le deuxième directorat d'Hébert à l'Académie de France à Rome) des instantanés pris en Italie. Ceux-ci, qui sont parmi les premiers et dont elle faisait elle-même les tirages, constituent un reportage tout à fait inédit sur la vie à la villa Médicis (pensionnaires et directeur travaillant ou en excursion, visiteurs officiels, modèles...) mais aussi sur la campagne italienne au XIXe siècle....
Une exposition et un catalogue « Instantanés à la villa Médicis par Gabrielle Hébert (1888-1895)» ont été réalisés au musée en 2007. Quelques clichés ont également été présentés à la villa Médicis dans le cadre de l'exposition « Villa Aperta », au cours de l'été 2009.
L'exposition "Italiens pittoresques, 1883-1893. Instantanés de Gabrielle Hébert" présentait également le travail de la photographe.

Quelques photographies de Gabrielle Hébert

| | |