Accueil du site
Accueil / LES EXPOSITIONS / La grande Galerie / Temps de pose - portraits féminins d'Ernest Hébert
Votre barre d'outils Diminuer la taille de la police (petite).Augmenter la taille de la police (grande).Augmenter les contrastes en inversant les couleurs.La mise en forme courante correspond à celle par défaut. Pour imprimer le document, utilisez les fonctionnalités de votre navigateur. Envoyer à un ami

LES EXPOSITIONS

Temps de pose - portraits féminins d'Ernest Hébert

L'exposition

Une exposition de portraits fait revivre sur les murs de la maison de l'artiste quelques unes des personnalités féminines appartenant au cercle restreint de ses amis et du « tout Paris » de la seconde moitié du XIXe siècle.

Du Second Empire, qui vit les débuts de sa carrière, jusqu'à sa mort à l'orée du siècle suivant, l'artiste réalisa une centaine de portraits de commande, essentiellement féminins. Nombre de ceux-ci sont encore dans les familles ou dans des collections privées. La fermeture du musée national Ernest Hébert qui entame, à son tour, une vaste campagne de rénovation, nous offre la chance de présenter, dans le cadre familier d'Hébert en Dauphiné, les plus beaux portraits de ses collections parisiennes. Ces treize portraits, rapprochés de ceux des collections permanentes du musée, évoquent l'ambiance cosmopolite de Paris, carrefour de l'Europe et capitale de la mode : celle du salon de la princesse Mathilde où se pressent à la fois les familiers de son cousin germain Napoléon III et l'élite artistique française, celle de la Troisième République que décrit Marcel Proust dans A la recherche du temps perdu. Un monde où s'affirment le rôle de la femme. Des premiers tableaux présentés au Salon de Paris au milieu du siècle jusqu'à ceux de la fin de sa vie au début du XXe siècle, l'exposition permet de suivre une évolution souvent influencée par les courants de son époque. Plus ingresque à son origine, quoique résolument réaliste, le style d'Hébert évoluera vers une plus grande liberté de la touche picturale et de la couleur, probable influence de l'impressionnisme et du symbolisme.

Du 15 mai au 31 décembre 2005

La publication

Toutes les publications | RSS
Vignette Temps de pose

Temps de pose

collectif sous la direction de Laurence Huault-Nesme

Parisiennes ou provinciales, aristocrates ou femmes de la haute bourgeoisie, les contemporaines du peintre (1817-1908) voulaient toutes avoir leur portrait peint par Hébert. Mais l'artiste é...
Lire la suite

| | |