Accueil du site
Accueil / LES EXPOSITIONS / La grande Galerie / Italiennes modèles - Hébert et les paysans du Latium
Votre barre d'outils Diminuer la taille de la police (petite).Augmenter la taille de la police (grande).Augmenter les contrastes en inversant les couleurs.La mise en forme courante correspond à celle par défaut. Pour imprimer le document, utilisez les fonctionnalités de votre navigateur. Envoyer à un ami

LES EXPOSITIONS

Italiennes modèles - Hébert et les paysans du Latium

 

Dans le cadre du centenaire de la mort du peintre Ernest Hébert (1817-1908), pour illustrer la carrière de l'artiste, le musée Hébert de La Tronche propose, une exposition autour d'un thème particulièrement cher à l'artiste : la représentation des paysans italiens. Dès son premier séjour à Rome, pensionnaire de l'Académie de France à la villa Médicis, Hébert s'intéresse au petit peuple bigarré de la ville et de sa campagne. En 1853 et 1855, en descendant vers Naples, il s'attarde dans les villages du Latium où les paysannes portant toujours leurs costumes traditionnels, retiennent particulièrement son attention. Ces villageoises au port altier, dont la beauté n'est pas sans évoquer leurs sœurs de l'antiquité, montrent une dignité émouvante. Dès lors, elles seront ses modèles de prédilection, lui procurant le sujet de nombreux tableaux de Salon et lui offrant maintes occasions de revenir en Italie.

Une trentaine de tableaux et dessins ont été prêtés à cette occasion, par le musée d'Orsay, le musée national Ernest Hébert de Paris et le musée de Grenoble. Des costumes italiens et des photographies, appartenant au musée Hébert de La Tronche, les accompagneront.

Par la suite, l'exposition a été présentée au musée d'Orsay dans le courant de l'année 2009.

Du 17 mai au 3 novembre 2008.

| | |