Accueil du site
Accueil / LES EXPOSITIONS / La grande Galerie / Jean Achard "Un paysagiste à l'école de la nature"
Votre barre d'outils Diminuer la taille de la police (petite).Augmenter la taille de la police (grande).Augmenter les contrastes en inversant les couleurs.La mise en forme courante correspond à celle par défaut. Pour imprimer le document, utilisez les fonctionnalités de votre navigateur. Envoyer à un ami

LES EXPOSITIONS

Jean Achard "Un paysagiste à l'école de la nature"

L'exposition

Jean Achard (1807-1884) a d'abord trouvé ses sujets de tableaux dans son environnement natal. Après un séjour en Egypte avec les saints-simoniens, il s'installe à Paris pour trente ans. Les beaux jours venus, il va régulièrement travailler dans l'Ain, en Normandie ou en Ile-de-France avec ses confrères Boudin, Corot, Daubigny, Français ou son élève Harpignies. Son goût pour l'observation directe l'inscrit alors pleinement dans l'école réaliste de 1850. De retour à Grenoble, Achard influencera Guétal, Bertier et Brun qui ont développé à sa suite la peinture de montagne.

Son indépendance d'esprit et sa personnalité affirmée ont probablement contribué à marginaliser cet artiste sensible dont le rôle a été jusqu'ici négligé par l'histoire de l'art.

Pour Achard (1807-1884), paysagiste dauphinois , formé à « l‘école de la nature », la peinture sur le motif est indispensable à la pratique du paysage. D'abord attiré par les montagnes qui l'entourent, il peint sur nature les études de ses premiers tableaux de Salon. Puis, installé à Paris pendant près de trente ans, il part régulièrement en quête de nouveaux sites et de lumières naturelles, travaillant dans l'Ain, en Normandie ou en Ile de France où il retrouve les paysagistes Boudin, Corot, Daubigny, Français, Jongkind, Troyon et son élève Harpignies. Il partage avec eux les nouvelles conceptions du paysage moderne. A partir de 1870, se retirant à Grenoble, il transmet son expérience aux plus jeunes.

L'exposition permet de reconsidérer les œuvres d'Achard en les rapprochant de celles de ses amis peintres nationaux et d'évoquer leur pratique du plein air. Le séjour égyptien du jeune artiste et son engagement saint-simonien seront abordés en parallèle, révélant cet aspect moins connu de sa personnalité.

Du 13 décembre 2008 au 21 septembre 2009

La publication

Vignette Jean Achard

Jean Achard

Laurence Huault-Nesme

Achard (1807-1884), paysagiste dauphinois formé à "l'école de la nature", a d'abord trouvé ses sujets de tableaux dans son environnement natal. Après un séjour en Egypte ...
Lire la suite

| | |